Akèy / Aktyalite / Equateur : cinq morts et 23 blessés dans de nouveaux affrontements dans une prison

Equateur : cinq morts et 23 blessés dans de nouveaux affrontements dans une prison

« On décompte pour le moment 18 PPL (personnes privées de liberté) blessées, cinq fonctionnaires de police blessés et cinq PPL tués », a tweeté l’administration pénitentiaire (SNAI) à propos de ces nouvelles violences, intervenues deux jours après le massacre de 16 prisonniers dans une autre prison du pays.

Lundi, et mardi également, des affrontements ont fait au moins 16 morts, dont un baron présumé de la drogue, et 43 blessés dans l’une des plus grandes prisons d’Équateur, le centre pénitentiaire de Latacunga situé à une centaine de kilomètres au sud-est de Quito et qui compte quelque 4300 détenus. La plupart des corps ont été retrouvés démembrés, d’après les rapports officiels.

Selon le SNAI, des « affrontements » entre prisonniers se sont produits dans la prison de Guayas 1 au sein du vaste centre pénitentiaire de Guayaquil. Guayas 1 a été le théâtre de quatre des huit massacres entre détenus qui ont fait au total quelque 400 morts depuis février 2021 dans le système carcéral équatorien.

L’administration pénitentiaire ne précise pas si les forces de sécurité sont parvenues à maîtriser la situation.

Les autorités avaient auparavant fait état durant la nuit de mercredi de 11 blessés dont cinq fonctionnaires, attaqués « avec des armes à feu alors qu’ils intervenaient pour rétablir l’ordre » selon la police.

Le SNAI a expliqué que certains prisonniers avaient été blessés par des « explosifs » que les détenus avaient installés dans la prison et qui ont également provoqué des dommages matériels.

Les affrontements ont impliqué des détenus de trois des douze pavillons que comprend Guayas 1, qui abrite quelque 6900 prisonniers au total au sein du complexe pénitentiaire de Guayaquil.

La surpopulation carcérale en Équateur était de 30 % en 2021, mais elle a été réduite avec des grâces présidentielles et l’application des avantages liés au bon comportement des détenus.

L’Équateur, qui compte 18 millions d’habitants, est coincé entre la Colombie et le Pérou, les plus grands producteurs de cocaïne au monde. En 2021, le pays a saisi un volume record de 210 tonnes de drogue. La même année, le taux d’homicide a presque doublé, pour atteindre 14 meurtres pour 100 000 personnes.

crédit:presse.ca

crédit photo:provence

Apwopo Angeline Michel

Ou ka gade tou

Coupe du monde : un arbitre italien pour le match d’ouverture

Daniele Orsato a été désigné arbitre de la rencontre entre le Qatar et l’Equateur, a …