Akèy / Konesans Plis / LE MONDE /SANTÉ :LES VERTRUS SANTÉ DE L’AMANDE DOUCE

LE MONDE /SANTÉ :LES VERTRUS SANTÉ DE L’AMANDE DOUCE

Elle soulage l’eczéma
Grâce à ses propriétés émollientes (calmantes), l’huile d’amande adoucit les plaques rouges qui démangent tout en agissant sur l’inflammation responsable de la desquamation. « C’est de sa fraction insaponifiable (qui ne se transforme pas en savon) qu’elle tire ses propriétés anti-inflammatoires, précise Franck Dubus. On y trouve des vitamines, de la cire, des phytostérols (graisses végétales) et d’autres principes actifs. » L’huile d’amande s’avale (1 c. à café par jour pendant deux à trois semaines sur des crudités) ou s’applique sur la peau, à raison de quelques gouttes sur les zones irritées, jusqu’à absorption.

Elle élimine les croûtes de lait et les pellicules
L’huile d’amande douce régule la surproduction de sébum, responsable des croûtes de lait et des squames. « Comme pour l’eczéma, ses propriétés émollientes vont aussi permettre d’éliminer la peau morte en surface », note Franck Dubus. Mieux vaut l’appliquer avec une pipette, afin de soigner le cuir chevelu sans graisser les cheveux. Laisser agir une demi-heure avant de rincer.

Elle nourrit les peaux sèches
En plus de son côté hydratant, l’huile d’amande douce est très riche en acide gras insaturés (oméga-6 et 9). Quand on les avale, ces derniers contribuent à la fabrication des cellules cutanées. Appliqués sur la peau, ils l’aident à reconstituer le film hydrolipidique qui protège l’épiderme. « Ce film gras la rend imperméable et limite la déshydratation », souligne notre spécialiste. Privilégiez le lait d’amande douce (voir recette) pour éviter la sensation de peau grasse. Sous cette forme, il peut aussi être dilué dans l’eau du bain.

mauvaises graisses
C’est un fabuleux régulateur de notre taux de cholestérol sanguin ! « Trois mécanismes y participent, explique Franck Dubus. D’abord, l’amande est riche en fibres solubles qui vont capturer le cholestérol au niveau de l’intestin et l’évacuer. Ensuite, ses acides gras insaturés participent à la production de “bon” cholestérol (HDL). Enfin, grâce son taux important de vitamine E, elle évite l’oxydation du “mauvais” cholestérol (LDL), responsable de dépôts sur la paroi des artères. » Une poignée d’amandes par jour fait la différence.

Elle protégerait contre le cancer du côlon
Ses fibres solubles sont capables de piéger et d’évacuer les substances nocives : « mauvais » cholestérol, nitrites des charcuteries… Elle pourrait donc protéger le côlon du cancer. Des études cliniques ont montré cette action préventive. « Les fibres sont aussi une excellente nourriture pour la flore intestinale », ajoute Franck Dubus.

Elle est conseillée aux diabétiques
La consommation d’amande chez les personnes ayant un diabète de type 2 permet de limiter les pics de glycémie. Grâce à ses fibres solubles qui ralentissent l’absorption du sucre.

Crédit :topsanté

Crédit photo :JARDINER MALIN

Apwopo Emmnanuel Hubert

Ou ka gade tou

PARACÉTAMOL, ASPIRINE, DIURÉTIQUES…CES MÉDICAMENTS À UTILISER AVEC PRUDENCE EN CAS DE GROSSES CHALEUR

Avec la chaleur et le soleil, certains médicaments deviennent inefficaces, voire dangereux. Parmi eux, des …